Apprentissage : aides financières en 2021 et 2022

Apprentissage école pratique à Marseille
26 Octobre 2021

Vous êtes étudiant à la recherche d’un contrat en alternance et vous avez besoin d’aide pour votre argumentaire afin de vous faire embaucher en apprentissage ? Vous êtes un recruteur qui songe à former un apprenti ? On vous explique tout sur les aides financières du plan « un jeune, une solution » et du bénéfice que chacun peut en retirer !

Les aides de France Relance pour l’apprentissage

Il y a un an, le gouvernement lançait, dans le cadre de France Relance,  le plan « un jeune, une solution » visant à aider les entreprises à recruter des alternants par le biais d’aides financières exceptionnelles. On vous explique tout sur ce plan qui vient d’être prolongé en septembre dernier.

La crise sanitaire faisant encore sentir ses effets, le premier ministre Jean Castex a annoncé la prolongation de ce plan jusqu’au 30 juin 2022, pour soutenir la relance de l’économie et la formation des jeunes.

Bonne nouvelle pour les entreprises et futurs apprentis ! La prolongation de ces aides financières permettra à la fois aux jeunes d’avoir plus de chances de trouver une entreprise d’accueil, et aux entreprises de faciliter l’embauche d’un futur collaborateur.

L’objectif de ces aides financières pour l’alternance

Après plusieurs mois de mise en place, ce plan a permis déjà une hausse des signatures de contrats en apprentissage sur l’année 2020-2021. C’est pourquoi, le gouvernement a prolongé ce dispositif pour l’année 2021-2022. Le but affiché de ces aides financières est clairement de compenser le coût de la rémunération pour l’entreprise.

Rappelons qu’un contrat d’apprentissage ou un contrat de professionnalisation permet à un jeune âgé de 16 à 29 ans, de suivre une formation en alternance  - préparant à un diplôme jusqu’au niveau master maximum (bac + 5)- en intégrant une entreprise pendant six mois à trois ans selon les besoins de la formation effectuée. L’apprenti perçoit donc une rémunération de son employeur, correspondant à un pourcentage allant de 27 % à 100 % du smic, en fonction de son âge, et du type de contrat en alternance signé.

Le fonctionnement de ces aides en faveur de l’alternance

Avec le contexte sanitaire qui perdure, attribuer une aide financière exceptionnelle aux entreprises qui recrutent un jeune en contrat en alternance est bienvenu pour les entreprises voulant accélérer leur croissance, et les jeunes souhaitant se former avec une expérience professionnelle concrète.
 

De quelle manière est versée cette aide ?

Cette aide est versée la première année du contrat. Elle va de 5 000 euros pour un apprenti de moins de 18 ans à 8 000 euros pour un apprenti majeur. Dès lors, elle permet de compenser une large partie du salaire de l’apprenti pour un coût à l’embauche maîtrisé.

Pour quels types d’entreprises ?

Les aides de France Relance sont ouvertes à tous types d’entreprises, quelle que soit leur taille. Les associations sont concernées également, exceptés les établissements relevant du secteur public qui ne peuvent en bénéficier.

Vous souhaitez recruter en alternance ?

Sachez qu’au sein de notre école, l’Ecole Pratique, l’école métropolitaine de la CCI Aix Marseille Provence, nous avons - à ce jour - 67 étudiants désireux de se former via l’alternance pour faire carrière dans le développement informatique, l’immobilier ou encore la gestion de PME.

Donnez la chance à ces jeunes de débuter leur parcours professionnel, d’autant que les aides gouvernementales déployées dans le cadre d’« Un jeune, une solution » sont une véritable opportunité de former un futur collaborateur à votre entreprise.
Et si vous avez besoin d’un futur collaborateur à former dans un autre domaine, contactez-nous également nous vous ferons parvenir des profils selon vos besoins.

Pour recruter un apprenti de l'Ecole Pratique, contactez Wilfried Pellegrino, 04 91 39 56 55 / wilfried.pellegrino(@)ccimp.com ou complétez le formulaire en ligne.

 


Suivre notre actualité sur Facebook / Linkedin / Instagram / Tiktok